visites

Biographie

 
 
 
 
Infiniment fragiles
Et si fortes à la fois
Leur passion se faufile
Jusqu'au bout de leurs doigts
Mais quand leurs mains diaphanes
Survolent un clavier
Ce sont mille montagnes
Qu'elles peuvent déplacer  (...)
 
                                            Paroles extraites d'une chanson de Gérard Puysségur dédiée à Audrey & Diane Pleynet

             

Leurs débuts musicaux...

Après avoir commencé leurs premières notes sur le clavier avec leur père, Audrey & Diane rejoignent la classe du professeur de piano André Bader de Barr, en Alsace. Elles remportent alors la "1ère médaille du dégré Préparatoire Ascendant" au Concours National «Les Tournois du Royaume de la Musique» organisé par RADIO FRANCE. Ensuite, elles étudient au Conservatoire National de Région de Strasbourg dans la classe de Françoise Claustre.

Les jumelles Pleynet remportent, lors d'un concours télévisé de piano en direct sur France 3 Alsace, le «Prix FR3 Alsace» et le «Prix spécial de l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg» remis par Maître Theodor Guschlbauer, président du jury. Puis, au Concours International de piano «Steinway & Sons» à Berlin, elles remportent le «Prix Steinway & Sons» en duo.
Audrey & Diane Pleynet remportent également, lors d'un Concours National organisé par la Française des Jeux, le «Prix Vie Professionnelle».

 

Leurs études universitaires...

Les jumelles Pleynet intègrent sur concours la Staatliche Musikhochschule de Karlsruhe, en Allemagne. Elles se perfectionnent alors avec le Professeur Günter Reinhold et le Professeur Peter Feuchtwanger, deux éminents pédagogues du piano. Audrey & Diane Pleynet obtiennent chacune leur diplôme universitaire avec, à l'unanimité, les félicitations du jury.

Durant leurs études universitaires, elles sont invitées à se produire au Konzerthaus de Karlsruhe à deux pianos lors du Gala «La Nuit du Piano», gala célébrant les 25 ans d'étatisation de la Staatliche Musikhochschule de Karlsruhe.

Au cours de leurs études musicales, elles participent à plusieurs master classes en France, en Allemagne, en Autriche et en Suisse. 

Leur rencontre avec Guy Saint-Clair, pianiste et compositeur, hélas décédé en 2010, élargit leurs horizons musicaux, et éveille en elles le souhait de créer, un jour, elles aussi, un nouveau vent de musique.

 

Concerts à deux pianos et orchestre...

Audrey & Diane sont invitées à participer à une tournée en Alsace avec le «Tempo», Orchestre des jeunes de Toulouse sous la direction de Marc Ursule, tournée au cours de laquelle elles se produisent, entre autres, dans l'enceinte de la Prison de L'Elsau, Maison d'Arrêt de Strasbourg ; Les jumelles Pleynet sont également invitées à se produire avec l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg au Palais des Congrès et de la Musique à Strasbourg, sous la direction de Pascal Rophé, salle Erasme.

 

Freinées dans leur élan...

C'est alors qu'elles sont touchées par une maladie génétique orpheline qui les prive de l'usage de leurs mains pendant plusieurs années, stoppant par là-même l'élan de leur carrière de pianistes duettistes. Audrey & Diane, après plusieurs années de rééducation intensive, créent alors une technique pianistique personnelle et un répertoire adapté, leur permettant de dominer leur handicap.

 

Prestations télévisées à deux pianos et orchestre sous la Tour Eiffel, à Paris...

En 2000, la rencontre avec Daniel Patte, producteur du Téléthon sur France 2, est déterminante pour les jumelles : malgré plusieurs années sans être remontées sur une scène, Daniel Patte leur accorde sa confiance et les programme, à 2 pianos et orchestre dans les deux soirées télévisées du Téléthon 2000, en direct sous la Tour Eiffel, à Paris... 

Accompagnées par une équipe de reporters de l'émission Envoyé Spécial sur France 2, elles ont l'immense bonheur, en avril 2001, de rencontrer André Gagnon à Montréal au Québec et de lui jouer quelques unes de ses oeuvres.

Audrey & Diane Pleynet sont réinvitées à se produire en direct, à 2 pianos et orchestre, sur les plateaux principaux télévisés des éditions suivantes du Téléthon, en l'occurrence à la Grande Halle de la Villette à Paris sous la direction de Marc Goldfeder ainsi qu' à la Pelouse de Reuilly à Paris, sous la direction de Patrice Peyriéras.

En 2003, les jumelles Pleynet sont invitées à se produire aux Invalides à Paris lors de la soirée musicale organisée par Paolo Fazioli.

Cette période a été accompagnée de diffusion de reportages télévisés en France, au Canada et au Japon.

 

Les jumelles commencent à composer...

 

Les jumelles Pleynet choisissent symboliquement Karlsruhe, ville où elles ont suivi leurs études universitaires, pour faire la création de leur toute première composition qu'elles interprètent à deux pianos.

Puis, elles participent, en Alsace, à une tournée de l'Orchestre de Chambre de Sélestat sous la direction de Bruno Soucaille, tournée au cours de laquelle Audrey & Diane Pleynet interprètent, entre autres, quelques unes de leurs compositions dans leur version pour deux pianos et orchestre.

En 2007, Audrey & Diane sont invitées par Pascal Saurel à se produire à deux pianos dans le cadre des Etats généraux du Handicap à Tarbes. Elles font la première partie du concert inaugural du Festival International de piano "Piano Pic" et participent au Festival "Spectacles et Concerts d'Automne".

 

Remise du trophée "Super Lauréates 2009" et participation à un film-documentaire avec le réalisateur Nils Tavernier

En 2009, les jumelles Pleynet sont élues "Super Lauréates 2009" lors de la soirée annuelle de gala organisée par l'association Tout Feu Tout Femme.

Audrey & Diane Pleynet apparaissent dans le film-documentaire "Le Mystère des jumeaux" réalisé par Nils Tavernier, ainsi que dans le livre "Le Mystère des jumeaux" de Marie-Noëlle Himbert paru aux éditions Perrin.

 

Lauréates de la Fondation d'entreprise Banque Populaire

Les jumelles Pleynet sont promues Lauréates de la Fondation d'entreprise Banque Populaire.

En 2013, Audrey et Diane Pleynet se produisent à deux pianos à la Halle aux Grains de Toulouse à l'occasion du concert anniversaire des 20 ans de la Fondation d'entreprise Banque Populaire.

 

Premier concert au Japon...

Les jumelles Pleynet sont invitées à donner un récital à Tokyo où elles s'y produisent à guichets fermés.

 

..